VTEC
 (Variable Valve Timing and lift Electronique Control system)
(Distribution variable à gestion électronique)

 

Le mécanisme de base

La base du VTEC est une simple goupille commandé hydroliquement qui permet, en solidarisant les couples de culbuteurs, de les faire tourner sur une came à profile haut, et ainsi augmenter l'amplitude de mouvement des soupapes. Ce qui permet d'obtenir une distribution variable. Sur les VTEC DOHC, la variation peut s'effectuer sur les soupapes d'amission et d'échappement. Tandis que les VTEC SOHC, le systeme s'applique seulement aux soupapes d'admissions.

Quand s'enclenche le VTEC?

Le VTEC s'enclenche à haut régime, mais ce dernier n'est la seule variable pris en compte. Il y a aussi : la pression d'admission, la vitesse du véhicule et la température du circuit de refroidissement. Ces données sont recueuillient par le boitier électronique à l'aide de divers capteurs.

Fonctionnement:

A BAS REGIME
A HAUT REGIME

Les culbuteurs primaires et secondaire ne sont pas reliés au culbuteur central, mais actionnés séparément par les cames A et B de profils différents.

Même maintenu en contact avec la came central par ressort d'appui, le mouvement du culbuteur central n'est pas transmis aux soupapes et n'a donc aucune incidence sur leur commande.

Lorsque le moteur fonctionne à haut régime, le distributeur hydraulique libère le passage de l'huile issue de la pompe vers le piston de verrouillage A.

Le piston A se déplace vers la droite entraînant le piston B rendant ainsi solidaire les 3 culbuteurs.

Tous les culbuteurs sont alors entrainés par la came centrale C dont le profil est étudié pour les hauts régimes.